Un héritage famillial

Notre histoire

L’histoire entre la famille Janoueix et le vin commence à la fin du XIXème siècle.


En effet, en 1898, Jean Janoueix, arrière-grand père de Pierre-Emmanuel Janoueix,
décide de se lancer dans le commerce du vin et s’installe à Bordeaux en tant que marchand de vin. Progressivement dans les années 1920, la famille acquiert ses premiers vignobles pour allier production et commercialisation. Plus la famille s’agrandit et plus les vignobles prennent de l’ampleur.

François Janoueix, grand-père de Pierre-Emmanuel, tombe sous le charme de La Bastienne, tant il la trouve propice à faire des grands vins.

Pierre, son fils aîné, père de Pierre-Emmanuel, achète quant à lui le Château Grands Sillons Gabachot dans les années 60, aujourd’hui rebaptisé Pierhem. Pierre joue un rôle capital dans la commercialisation des vins de la famille puisque c’est lui qui vend la production familiale en Normandie. C’est dans la Manche qu’il rencontre son épouse Antoinette. De ce mariage naît Pierre-Emmanuel.

Pierre-Emmanuel, « le plus normand des vignerons bordelais »,
grandit en Normandie, fait des études d’ingénieur électronique, à Paris, avant de prendre en 2000 la décision de changer de vie. Son père rêvait d’en faire « un marchand de vin », il sera viticulteur.
Perfectionniste, Pierre-Emmanuel n’a de cesse de travailler la qualité des produits et entreprend des travaux de rénovation tant dans les vignes que les chais. La propriété est aussi labélisée Haute Valeur Environnementale. Il ne met en bouteille que le vin qui correspond à des critères élevés de qualité. « Rondeur, puissance, équilibre et fruits », c’est ainsi que Pierre-Emmanuel entend perpétuer l’excellence qui fait la renommée des vins bordelais.